Quand et pourquoi recourir à la podologie à Grenoble ?

podologie à Grenoble

S’il existe une partie du corps très sollicitée tout au long de la journée, il s’agit bien des pieds. En cas de moindre problème à ce niveau, il convient de consulter un podologue afin d’éviter les complications.

Quelles sont les douleurs prises en charge par le spécialiste ?

Toute personne peut avoir besoin de la consultation d’un podologue depuis l’enfance à l’âge adulte. Et les risques sont encore plus conséquents pour les athlètes, les personnes en surpoids et diabétiques. Votre praticien en podologie à Grenoble peut prendre en charge plusieurs douleurs. Il est important de consulter un podologue dès le moindre souci au niveau des pieds. Ce professionnel pourra déterminer l’origine et la cause des douleurs afin de proposer un traitement adapté. Sachez qu’un mauvais appui peut entraîner un déséquilibre, provoquant ainsi des maux sur les pieds, les genoux et le dos. Parmi les douleurs prises en charge, on cite principalement celles des orteils, du talon et des chevilles. Par ailleurs, le podologue peut aussi soigner les douleurs au niveau du dos du pied ou de la plante. Ces maux peuvent être des symptômes d’une maladie ou d’aplombs défectueux.

La malformation du pied chez les bébés nécessite également l’intervention d’un podologue. C’est également le cas lorsqu’une personne présente des affections épidermiques et unguéales du pied. Quant aux personnes diabétiques, la podologie est essentielle dans le cadre d’une prévention. En effet, une moindre plaie au niveau du pied peut devenir très compliquée. En outre, les séniors atteints d’obésité et les sportifs doivent également consulter le spécialiste de manière préventive. La raison c’est que leurs articulations sont extrêmement sollicitées dans leurs activités.

Le déroulement de la séance de podologie

Une séance avec un podologue peut durer en moyenne 45 minutes. Mais cela varie généralement d’un patient à un autre. La consultation se déroule en quelques étapes.

  • L’anamnèse et l’examen des chaussures

La séance de podologie débute toujours avec l’anamnèse. Durant cette phase, le praticien vous demande d’expliquer et de décrire la douleur, puis de donner des interprétations personnelles. Par ailleurs, il va analyser vos dossiers médicaux et s’informer sur vos antécédents médicaux. Après l’analyse de ces informations, le podologue examinera les chaussures que vous mettez au quotidien. Il peut également analyser celles que vous portez occasionnellement. Le but est d’identifier les déformations et les caractéristiques de vos chaussures.

  • Les examens des douleurs

Le premier diagnostic se réalise sur la table d’auscultation. Le praticien se réfère aux résultats des premières étapes pour vous examiner et repérer les parties douloureuses. Il procèdera en faisant des séries de palpations localisées afin de déterminer la zone d’où émanent les maux. Grâce à cette étape, il peut établir un bilan de votre état de santé. Ensuite, il continue par un autre diagnostic en position debout pour observer votre posture. Il fera également un examen de la marche pour analyser le fonctionnement de vos pieds. C’est pour connaître dans quelles conditions vos orthèses seront utilisées. Enfin, il termine des examens par un diagnostic effectué sur une plateforme podométrique.

  • L’administration du traitement

En fonction des résultats des examens, le podologue va prescrire un traitement adéquat. Il vous donne également plusieurs conseils concernant le choix de vos chaussures et l’entretien de vos pieds. Il pourra également procéder à la conception des orthèses selon vos besoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *