Comment se remettre d’une opération du ligament croisé antérieur ?

opération du ligament croisé

La rupture du LCA ou ligament croisé antérieur est un problème qui survient souvent, notamment aux sportifs. Le problème peut parfois se résoudre en allant chez un kinésithérapeute. Mais parfois, l’opération du ligament croisé antérieur est la meilleure solution pour une guérison assurée.

En savoir plus sur la rupture du LCA …

La rupture du LCA est une blessure ligamentaire au niveau du genou. Le genou se trouve être une articulation solide, mais il est souvent confronté à des traumatismes. Lorsqu’il y a une torsion violente du genou, le ligament croisé peut se rompre soudainement. La rupture débute par un craquement audible dans le genou. Et la victime ressent une douleur intense aussitôt. Puis, un épanchement dans le genou se produit suivi d’un gonflement important. Une opération chirurgicale peut être requise pour que le patient retrouve rapidement sa stabilité du genou. Malgré tout, elle ne convient pas aux individus âgés de plus de 60 ans. En France, le nombre d’opération du ligament croisé antérieur atteint les 45 000 par an.

Quand recourir à une opération du ligament croisé antérieur ?

Il est important de savoir que l’opération du LCA n’est pas urgente. Après le premier diagnostic, le patient pourra consulter un chirurgien dans les 15 à 21 jours. La rupture du ligament croisé antérieur peut se guérir spontanément, mais cela peut prendre beaucoup de temps. Et il faut aussi que la rupture soit partielle. Néanmoins, les mouvements du genou sont très limités. L’opération du LCA est l’option la plus rapide pour résoudre un ligament rompu.

Pour les personnes actives, il est conseillé de procéder à l’opération à la suite d’un traumatisme pour éviter les lésions cartilagineuses ou méniscales. D’autant que l’opération a évolué considérablement au fil des années. Elle est désormais de moins en moins lourde avec une greffe. Il faut juste récupérer un morceau de tendon dans la cuisse du patient et l’introduire dans le genou à travers des petites incisions. La durée de l’opération est aussi réduite et il n’y a presque pas d’inflammation. Le temps de récupération est aussi plus rapide. La reconstruction du LCA offre un meilleur maintien du genou dans toutes les positions.

Les consignes à respecter après une opération du LCA

Après une opération du ligament croisé antérieur, une hospitalisation d’environ 3 jours est obligatoire. Le patient devra également porter une attelle pendant 2 à 6 semaines. L’attelle est efficace pour protéger les points d’ancrage du nouveau ligament. Une séance de rééducation avec un kinésithérapeute est aussi indispensable dès le retour à domicile. La séance de kinésithérapie de  3 à 5 fois par semaine aide à récupérer plus vite et à retrouver la mobilité articulaire du genou. Pendant 3 mois, il faut arrêter de faire des activités physiques intenses. Suite à cela, le patient peut reprendre progressivement  le sport, mais sa rééducation doit encore se poursuivre pendant au moins 6 mois.